Created with Sketch.

Moyen-Ouest de Madagascar
Circuit complet

Le circuit Moyen-Ouest comprend : la descente en pirogue traditionnelle ou en chaland sur le fleuve de Tsiribihina et la découverte des parcs nationaux Tsingy de Bemaraha en passant par la fameuse allée des baobabs. 

Durée : 7 jours et 6 nuits  

Départ : Antsirabe 

Arrivée : Morondava 

Itinéraire : Antsirabe – Miandrivazo – Antsiraraka – Belosurtsiribihina – Bekopaka ( Tsingy de Bemaraha) – Belosurtsiribihina – Morondava

Moyens de transport : Voitures – Pirogues traditionnelles – Charrettes à Zébus – Bacs à moteur – Voitures privées 4×4 

DESCRIPTION DU CIRCUIT

Jour 1 : La route d’ANTSIRABE (la cité des merveilles ou Antsirabe la coquette) vers MIANDRIVAZO (là où j’attends ma maitresse).

C’est le départ d’Antsirabe (1450 m d’altitude) en voiture privée pour MIANDRIVAZO (80m d’altitude)  220 Km sur la RN34. La route est bonne et juste à la sortie de la ville d’Antsirabe l’établissement thermal et ses vertus curatives et thérapeutiques; la brasserie STAR qui est célébrée chaque jour par les milliers de consommateurs de sa célèbre THB.

Puis à 22 km d’ANTSIRABE, on passe incontournablement le village de BETAFO qui montre ses arcades et ses délicates décorations de fer forgé qui en font en bel exemple de l’architecture des hautes terres. Juste à 1km au nord, il est surplombé par le lac de TATAMARINA; des rizières et surtout c’est un un village de pétanque, il mérite donc un arrêt.

Un peu plus loin, on passe par ANKAZOMIRIOTRA et MANDOTO qui nous séduisent par leurs champs de maniocs et d’ananas décorés par des innombrables arbres fruitiers tout au long de la route tels que les manguiers, les jujubiers, les avocatiers, les eucalyptus.

Ensuite à partir de BEVITSIKA et DABOLAVA , arrêt obligatoire pour découvrir une autre mode de vie car les gens y vivent de l’or qui est l’une des activités principales dans la côte Ouest de l’île avant de débarque à MIANDRIVAZO qui est la ville d’haricot.

Nuité à l’hôtel 

2ème jour :

C’est le début du périple fluviale et les villageois assistent à notre départ. Sachez que désormais vous vous appelés « VAZAHA »: c’est ce que disent les locaux tout au long du fleuve.

« Manao ahoana »; « Akory aby »; « Salama »; « Mbola Tsara » Ces façons de dire bonjour aux quatre coins du pays témoignent la diversité de la mosaïque  malagasy. C’est une journée paisible et représente pendant laquelle nous rencontrons des pêcheurs et du peuple super accueillant secondé par des champs de piroguiers au rythme de coup de pagaie.

Il n’y aucune frontière , il faut ouvrir grand les yeux pour se délecter de nombreuses variétés de créatures telles que les caméléons (furcifèr oustaleti…) ; les oiseaux ( les canards fulvus, erismature à dos blanc, ibis huppé de Madagascar…) ; les papillons ; les amphibiens ( Dromicodryas Bernieri, Leioheterodon Madagasscariensis…), les batraciens revêtant les variétés les plus étranges. En un mot : c’est un paradis pour les naturalistes.

Soirée musicale, soirée dansante pendant l’apéro avant de se régaler de nos spécialités culinaires. Nuité sous les tentes.

3ème Jour :

Continuation du périple fluviale et changement total d’aspect de paysage, permettez moi de vous dire que : « Nous n’avons pas de palaces mais notre nature est cinq étoiles » car les gorges de TSIRIBIHINA nous permettent de rencontrer les lémuriens alias « les premiers ambassadeurs de l’île « .

On y distingue deux espèces dont les propithèque verauxi verauxi (blancs) et les lemurs fulvus rufus (bruns et gris). Et puis forte heureusement que nous pouvons nous prélasser sous la cascade d’Anson’ampela qui est digne de la publicité pour le « tahiti douche » (eau turquoise) Quelle merveille! Elle n’attend que vous mes chers amis.

Pour l’après midi, on pass par des villages où l’on échange avec les habitant dans un seul et unique but c’est d’apprendre leur mode de vie, leurs différentes cultures et tradition, leurs langues…

 » Ceux qui s’entraident portent un éléphant dans la maison « . 

Ca nous arrive même souvent d’y passer la seconde nuit toujours sur le bande des sables pour qu’ils se joignent à nous. C’est AUTHENTIQUE !!! Les choses promises sont au rendez-vous.

Nuité sous les tentes.

4ème Jour :

Il s’agit d’une matinée de pirogue qui nous réserve encore d’autres créatures telles que le pintades sauvages (pintades mitrés);  les chauve-souris et surtout les crocodiles. Cette rencontre humaine et animalière donne les formes de vie Malagasy les plus insolites et les plus merveilleuses.

Et tout de suite après, on enchaine avec les charrettes à zébu alias 4×4 zébu. Quelle autre sensation !!! Le fait d’entendre les chauffeurs se communiquer avec leurs zébus « Aty! Aty! » ( Par ici ), on dirait qu’ill y a une cohésion et une bonne entente entre eux. Je me permet de dire aux naturalistes que Madagascar est la véritable terre promise. C’est un trajet de 5 kilomètre qui nous mène au village typique appelé ANTSIRARAKA où la voiture privée 4×4 nous attend, en route pour le village TSIMAFANA où l’on prend le bac pour joindre la ville de BELOSURTSIRIBIHINA, c’est 45Km de route (piste exécrable). Cette ville est reconnu par le rituel de bain des reliques royales ou FITAMPOHA.

Nuité à l’hôtel : Cette fois on aura du WIFI , l’eau chaude … Oui, vous ne rêvez pas !!! 🙂 

5ème Jour :

Après s’y être bien détendu, nous prendrons la piste pour BEKOPAKA , c’est le nom du village où il y a les parcs nationaux de TSINGY DE BEMARAHA. C’est une piste saisonnière de 100km qui relie BELOSURTSIRIBIHINA à BEKOPAKA: Accrochez vous! « Orangina secouez, secouez moi » . 

C’est un trajet de 4 à 5 heures de temps pendant lesquels nous admirons les tombeaux Sakalava dont certains sont ornés de sculptures érotiques ou des scènes de la vie quotidienne. C’est une vaste forêt caducifoliée habitée par des peuples purement Malagasy. 

Au bout de destination nous verrons un autre fleuve appelé MANAMBOLO permettant d’approcher le TSINGY DE BEMARAHA.

Nuité sous les tentes ou à l’hôtel. 

6ème Jour :

D’habitude, nous visitons le GRAND TSINGY dans la matinée, c’est le clou de la visite. Il nécessite l’épreuve de 17 km de piste exécrable supplémentaire jusqu’à ANDOMOZAVAKY (C’est la partie officielle que nous visitons pendant 4 à 5 heures de temps). Le  GRAND TSINGY est différencié par la hauteur ( 70m d’altitudes) et son espace , le pont suspendu ( via ferrata) , sa faune et flore ( les palissandres , les bois de roses , les bois d’Eben , les fucus étrangleurs , les euphorbias, l’arbre des vazaha, les mangoustes, les couas bleus , les couas huppés…).

L’après midi, il ne nous reste que visiter les PETITS TSINGYS d’une hauteur de 10 à 20 mètres ( environs 2heures de temps de visite) qui se découvrent depuis les belvédères aménagés.

Nuité sous les tentes ou à l’hôtel.

7ème Jour :

C’est le retour pour MORONDAVA ( 200 km au sud de BEKOPAKA ) en repassant par la ville de BELOSURTSIRIBIHINA . C’est la forêt des baobabs qui présente 3 éspèces parmi les 6 espèces qui se trouvent à Madagascar ( il y  en a 8  espèces dans le monde )

LE BAOBAB SACRÉ : c’est un arrêt incontournable , c’est un lieu de culte où l’on vient honorer les ancêtres en déposant des conques , des bouteilles et des étoffes rouges et noires dans les anfractuosités de son tronc ( apprêtons-nous à marcher pied-nu jusqu’au pied de l’arbre car c’est sacré !

LE BAOBAB AMOUREUX : là surtout où viennent l’une des principales curiosité de l’Ouest Malagasy. Comment ca se fait qu’un arbre s’entrelace-t-il ? C’est une question énigmatique mais un proverbe Malagasy dit : « Celui qui passe ne voit que les feuilles mais celui qui pose des questions en voit les racines ». 

L’ALLÉE DES BAOBABS :  à ne pas manquer. Environs à 20km au Nord de MORONDAVA, elle est l’ensemble de l’Adansonia Grandidieri le plus spectaculaire de la grande île. L’ombre de ces géants majestueux baobabs gris et mauve dessine d’immenses figures fantomatique  dans les lumières dorées du crépuscule. Ils dressent en effet la silhouette magistrale de leurs troncs énormes. Bref, vous apprécierez au mieux ce spectacle au lever du soleil ou surtout au coucher du soleil. Donc, c’est vers le début de la nuit que nous arrivons dans la ville de MORONDAVA qui est la destination promise.

C’est la détente et la fin du contrat : « On achève pas avec du Rafia un ouvrage entamé avec de la soie ».

TARIFS

Celui qui ne supporte pas la fumée ne verra pas le feu
et celui qui interroge ne se perd pas.

Couple

A partir de
789 €
par pers

Groupe de 2 personnes

Famille

A partir de
549 €
par pers

Groupe de 6 pers. min

Groupe

A partir de
589 €
par pers

Groupe de 6 pers. min

VIP

A partir de
1290 €
par pers

Groupe de 2 pers. min